Erreur d'authentification
Votre compte a été clôturé.
Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l’adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n’avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.
8 caractères minimum
1 majuscule
1 minuscule
1 chiffre
1 caractère spécial
Différent de votre pseudo
Les deux mots de passe sont identiques
Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre
Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Dans l'UE, les taux de chômage les plus élevés en juin ont été enregistrés en Espagne (12,6%), en Grèce (12,3%), en Italie (8,1%) ( AFP / ARIS OIKONOMOU )

Dans l'UE, les taux de chômage les plus élevés en juin ont été enregistrés en Espagne (12,6%), en Grèce (12,3%), en Italie (8,1%) ( AFP / ARIS OIKONOMOU )

Dans l'UE, les taux de chômage les plus élevés en juin ont été enregistrés en Espagne (12,6%), en Grèce (12,3%), en Italie (8,1%) ( AFP / ARIS OIKONOMOU )
Le taux de chômage dans la zone euro est resté inchangé en juin à 6,6% de la population active, son plancher historique atteint en mai, a annoncé l’institut Eurostat, lundi 1er août.
L’indicateur est au plus bas depuis que l’office européen des statistiques a commencé à compiler cette série en avril 1998. Pour l’ensemble de l’Union européenne, le taux de chômage était de 6,0%, un taux identique aussi à celui enregistré en mai révisé à la baisse, également un plancher historique. Sur un an en juin, le taux de chômage a baissé de 1,3 point dans la zone euro et de 1,2 dans l’UE. Chez les jeunes (moins de 25 ans) toutefois, le taux de chômage a augmenté en juin de 0,4 point par rapport à mai dans la zone euro et de 0,3 point dans l’UE, pour s’établir à 13,6% dans l’UE et dans la zone euro.
Quelque 12,93 millions d’hommes et de femmes restaient sans emploi dans les 27 pays de l’UE, dont 10,92 millions dans les 19 pays partageant la monnaie unique. Dans l’UE, les taux de chômage les plus élevés en juin ont été enregistrés en Espagne (12,6%), en Grèce (12,3%), en Italie (8,1%) et en Suède (7,6%). En France, 7,2% de la population active était au chômage, selon les données d’Eurostat.

Graphique sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, par trimestre, France entière hors Mayotte  ( AFP /  )

Graphique sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, par trimestre, France entière hors Mayotte ( AFP / )

Graphique sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, par trimestre, France entière hors Mayotte ( AFP / )
La République tchèque (2,4%), la Pologne (2,7%) et l’Allemagne (2,8%) affichaient les taux de personnes sans emploi les plus faibles. Le taux de chômage correspond au nombre de chômeurs en pourcentage de la population active. Les chiffres d’Eurostat sont basés sur la définition du chômage du Bureau international du travail (BIT). Sont considérés comme chômeurs les personnes sans emploi qui ont activement cherché du travail au cours des quatre semaines précédentes et sont disponibles pour commencer à travailler dans les deux prochaines semaines.
Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement
lorant21 – dis-moi ou, mais je ne chausse que du 43.

source

Categorized in: