Ajouter France 24 à votre écran d'accueil
© 2022 Copyright France 24 – Tous droits réservés. France 24 n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes. Fréquentation certifiée par l'ACPM/OJD.
Publié le : Modifié le :
L’armée polonaise a indiqué samedi que les premiers renforts militaires américains étaient arrivés en Pologne. Au total, 3 000 soldats en provenance des États-Unis doivent arriver en Europe de l’Est, dont 1 700 en Pologne.
Le transfert de renforts américains vers la Pologne, envoyés pour rassurer les alliés inquiets des tensions russo-ukrainiennes, “a commencé”, a déclaré à l’AFP, samedi 5 février, un porte-parole de l’armée polonaise.
“Les premiers militaires sont bien arrivés à l’aéroport de Jesionka”, a déclaré le major Przemyslaw Lipczynski, ajoutant que les principales forces d’un contingent américain de 1 700 soldats doivent arriver “prochainement”.
Le major Lipczynski a indiqué que des préparatifs logistiques avaient “commencé depuis la semaine dernière”. Samedi, un avion avec des soldats de la 82e division aéroportée américaine a atterri à Jesionka.
Selon un communiqué de l’armée américaine, le général de division Christopher Donahue, commandant de cette 82e division, est déjà arrivé en Pologne.
“La présence de notre corps sert à renforcer les forces américaines existantes en Europe et démontre notre engagement envers nos alliés et partenaires de l’Otan”, a déclaré samedi dans un communiqué le capitaine Matt Visser, porte-parole du XVIIIe corps aéroporté américain, dont la 82e division fait partie.
Le XVIIIe corps aéroporté est composé de forces aptes au combat qui se tiennent “prêtes à renforcer la capacité de l’Alliance à dissuader et à vaincre l’agression russe”, selon ce texte.
Les États-Unis ont annoncé mercredi dernier l’envoi de 3 000 soldats américains supplémentaires en Europe de l’Est pour défendre les pays de l’Otan “contre toute agression”, en plein ballet diplomatique visant à convaincre Moscou de retirer ses troupes massées aux frontières de l’Ukraine.
Les nouvelles troupes américaines s’ajoutent aux 8 500 militaires placés en état d’alerte fin janvier par le président américain Joe Biden pour être déployés dans la force de réaction rapide de l’Otan en cas de besoin.
>> À lire : “Ukraine : à Kharkiv, une armée de civils se prépare à l’invasion russe”
Les Occidentaux accusent Moscou depuis fin 2021 d’avoir massé des dizaines de milliers de soldats aux frontières de l’Ukraine en vue d’une potentielle invasion, ce que la Russie dément, affirmant vouloir seulement garantir sa sécurité.
Avec AFP
Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine
Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24
"Les Russes arrivent" : quand la Russie montre ses muscles militaires, la Suède devient nerveuse
Crise ukrainienne : Vladimir Poutine reproche à l'Occident d'ignorer les demandes russes
Ukraine : Washington envoie un renfort militaire en Europe, une mesure "destructrice" selon Moscou
Russie : pauvres et minorités ethniques paient le prix fort de la guerre en Ukraine
La reine Elizabeth II est morte de "vieillesse", révèle son certificat de décès
En direct : la Russie se prépare à célébrer l'annexion de territoires ukrainiens
Une récession en Europe en 2023 ? Les sombres prévisions de l'OCDE
Boulimie, orthorexie : deux jeunes européens témoignent
Fuite des gazoducs Nord Stream : les théories derrière le sabotage
L'UE envisage de plafonner le prix du pétrole russe, suite aux votes d'annexion
Comment Giorgia Meloni a conquis la droite italienne… et le pays
Fuites des gazoducs Nord Stream : la thèse du sabotage privilégiée
Face aux "référendums" d'annexion par la Russie, certains Ukrainiens préfèrent partir
La Russie annonce la victoire du "oui" aux votes d'annexion en Ukraine
Vladimir Poutine accorde la nationalité russe au lanceur d'alerte Edward Snowden
Victoire de Giorgia Meloni en Italie : une nouvelle claque pour l'UE
Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.

fuente

Categorizado en: